Plages de Santorin

Plages de Santorin

Qui dit mer dit baignade ! Et parmi toutes les activités possibles, Santorin ne fait pas exception à la règle. Et comme il fait chaud, l’eau a une température plus qu’agréable. Les amateurs de baignade et de farniente sur les plages de Grèce préféreront Schinoussa ou Koufonissi ou encore Ios, Mykonos, Naxo ou même Milos à Santorin. Santorin est particulièrement renommée mais pas pour ses plages. Ces dernières sont certes agréables mais loin d’être exceptionnelles ou de mériter le voyage à elles seules.

Les plages de Santorin sont variées et ne montrent pas toutes le même visage alors comme il en faut pour tous les goûts, voici le descriptif des différentes plages de l’archipel.

Liste des plages de Santorin

  • Plage de Vlychada : plage de toute beauté. Assez peu fréquentée. Plage nudiste côté Ouest.
  • Plage du cap de Koloumbo : loin des sentiers battus, sable noir et falaise grise. Ventée mais parfaite pour se sentir seul au monde.
  • Red Beach : une des plus célèbres plage de Santorin. Et une des plus assaillie. Très belles couleurs noires et rouges. Eau chaude. À tester tôt le matin ou en toute fin d’après-midi. Dommage que la propreté laisse à désirer.
  • Plage de Messa Pigadia : une plage qui se mérite et qui est abritée.
  • Ammoudi : proche du port mais eau translucide. Ce n’est pas une plage : on saute depuis les cailloux.
  • Plage de Katharos : plage de galets. Pas trop de monde mais baignade dangereuse quand souffle le meltem.
  • Plage de Perivolos : la plus longue plage de sable noir de l’île. Très organisé. À noter que Perivolos, Perissa et Agis Georgios sont accolées.
  • Plage de Perissa : succession de parasols pendant 7km. Sable et galets gris. Beaucoup de monde et d’animations. Rochers glissants sous l’eau.
  • Plage d’Agios Georgios : galets noirs et organisation millimétrée. Pour touristes.
  • Plage de Kamari : plage bondée avec transat et musique. On ne pose pas sa serviette ou l’on veut. Il y a du vent mais le sol est de sable et un énorme rocher scinde la plage en deux.
  • Plage de Monolithos : Idéale pour les familles.
  • White Beach : des galets et une belle falaise blanche.
  • Plage de Vourvoulos : Belle plage aérée mais grosses vague et vent parfois violent.

Plages de Santorin : bon à savoir

Il y a de multiples accès à la mer (notamment sur les faces Nord et Est de l’île principale). Ces accès à la mer permettent de poser serviette et d’aller faire trempette mais attention, il s’agit de zones non surveillées. Il peut y avoir des courants. À déconseiller donc aux familles et aux nageurs qui n’ont pas un très bon niveau de natation. Le Sud de l’île principale a lui aussi des plages mais leurs accès sont plus difficiles à cause du relief. Côté Ouest, dans la caldeira, l’accès est encore plus difficile et les falaises plongent à pic.

  • Niveau propreté, on trouve de tout. Du très bon et du moins bon. À noter que les plages de Perissa, Agios Georgios, Vlychada, Kamari et Perivolos sont pavillon bleu (voir la liste à jour sur le site officiel).
  • Les îles annexes ont aussi des points de baignade. Sur Thirassia notamment et aussi sur Néa Kameni et Paléa Kameni (depuis bateau, pour faire trempette dans une eau de couleur rouille).
  • Le sable noir et les fortes chaleurs font que le sable est très chaud. Des sandales ne sont pas un luxe.
  • Les plages sont surtout sur la côté Est. Là ou la terre plonge doucement dans la mer. Sur la face Ouest, il y a peu de plages et ces dernières sont courtes et on perd vite pied.
  • Les plages dites organisées offrent des prestations payantes : parasols, emplacement… Pas forcément évident de simplement poser sa serviette.
  • Les plages nudistes sont signalées. Comme partout, elles sont plutôt à l’écart.

Photo : Cha gia José