Shopping sur Santorin

Shopping sur Santorin

Santorin permet de multiples activités. Le shopping s’est considérablement développé en quelques années et les amateurs de lèche-vitrines ne seront pas déçus.

Fira est sans contexte le lieu phare du commerce à destination des touristes. Tout est fait pour vendre. Le cadre s’y prête et les prix atteignent des sommets. C’est ici que les enseignes de luxe (mode, bijouteries) sont installées. Comme dans tous les lieux touristiques, les articles d’artisanat notamment la céramique (vrais ou importés) et les souvenirs sont légions.

Mais le haut de gamme pousse les magasins à la surenchère alors les boutiques spécialisées en produits cosmétiques et les magasins de maroquineriesont nombreux. Idem pour le prêt à porter avec un choix très important de tissus, pièces tricotées et tapis.

Enfin, quelques belles surprises du côté des galeries d’art (sculpture sur verre, bois), des cavistes ou des librairies.

Et concernant les autres lieux sur l’île ?

  • Oia est bien pourvu en boutiques. Avant la seconde guerre mondiale, c’était l’endroit ou les habitants venaient pour commercer.
  • Emporio, village situé au Sud de Fira est historiquement le lieux ou se faisait les affaires. En grec, Emporio signifie « commerce ». On  y trouve quelques boutiques.
  • Monolithos, Kamari et Perissa ont beaucoup de boutiques et peu diffèrent de ce que l’on trouve dans toutes les stations balnéaires. Sur la côté Est les prix sont néanmoins moins cher que sur la côte Ouest.

Ne pas hésiter à négocier. Dans les lieux les plus en vue, les prix ont tendance à être élevés. Enfin, comme beaucoup vendent la même chose (articles d’art, souvenirs, artisanat), il ne faut pas craquer dès la première boutique. La boutique voisine à peut-être la même chose à un prix inférieur.

Achats de tous les jours à Santorin

Ou faire ses courses à Santorin ? Carrefour et Lidl sont présents sur Santorin. Pour le dépaysement, on repassera. Au total, une dizaine de supermarché émaillent l’île. Big Discount, Geo, AB Food Market ainsi que les deux enseignes connues en France se partagent l’île.

Le choix est moins important qu’en France et les prix un peu cher (c’est un des inconvénients d’être sur une île). Mentions spéciales pour AB Food Market et pour Big Discount qui ont des prix raisonnables, du choix et des produits frais.

Et les petits marchés de producteurs ? Comme la majorité des produits viennent du continent par bateau, les petits producteurs locaux et les marchés se font rares. On peut croiser à certains coins des rues des étals de producteurs mais il n’existe pas de marchés hebdomadaires organisés et bien achalandés.

Photo : Janos Korom