L'archipel et ses îles

Les îles de Santorin

Santorin est à la fois le nom d’une île et le nom d’un petit archipel. L’île principale se nomme Santorin et elle est souvent confondue avec l’archipel qui porte le même nom. À juste titre d’ailleurs. À l’origine, c’était la même île que les caprices de la vulcanologie a complètement métamorphosée.

Des îles changeantes au fil des décennies

Ce n’est d’ailleurs pas fini. À Santorin, les volcans sont encore en activité (et bien surveillés). Les secousses sont fréquentes, parfois la mer fume et des îlots surgissent puis disparaissent… le tout à l’échelle planétaire sur un intervalle de temps très bref très bref. Pour nous humains, le remodelage constant des paysages est beaucoup moins visible et il n’y a eu que quelques épisodes majeurs sur le 20ème siècle.

S’étendant sur environ 90km2, seules 2 des 5 îles de l’archipel sont habitées : il s’agit des deux plus grandes et des moins actives d’un point de vue volcanique.

Santorin

C’est l’île principale et la destination de 99% des vacanciers. Plus grande île de l’archipel surélévée de près de 300m au-dessus des flots sur la face Ouest, l’île de Santorin est celle d’ou sont tirées les photos de rêve qui peuplent magazines et sites web.

Plusieurs villages parcourt l’île qui descend en pente douce sur sa face Est et un port pour les bateaux de croisière et un aéroport amène quotidiennement des milliers de visiteurs.

Thirassia

Située à l’extrémité Ouest de l’archipel, Thirassia se trouve à l’opposé de Santorin et elle forme, avec sa grande soeur, le contour de l’île originelle. Beaucoup moins peuplée, Thirassia est aussi moins élevée.

Composée de 2 hameaux dont le village de Manolas, cette petite île est protégée du tourisme de masse et les quelques centaines de personnes habitant à l’année sur place vivent beaucoup plus tranquillement que leurs voisins de l’île principale.

Néa Kaméni

C’est l’île située au centre de la caldeira. Non habitée, l’île est coiffée par un cratère situé à 150 mètres au dessus de l’eau et constitue le coeur du volcan. Encore en activité et aux contours changeants, l’île se visite avec guide.

Paléa Kaméni

Émergeant des flots à côté de Néa Kaméni, cette île est constituée de dépots volcaniques. Une crique « jaune souffre » en fait un lieu de baignade étonnant qui qui bousculera les clichés du genre.

Aspronissi

Plus petit caillou volcanique de l’archipel, Aspronissi signifie « île blanche ». Difficile d’accès à cause de sa forme escarpée et ayant peu d’intérêt, l’île est évitée par les touristes tout comme par les locaux.

Photo : Thomas Lasserre