Formalités administratives

Formalités administratives

Parmi les étapes incontournables avant le départ sur Santorin, les formalités administratives ne sont pas les plus drôles. Mais en cas de pépin, on se félicite d’avoir passé 1/2 journée à vérifier et à fouiller dans la paperasse.

La Grèce étant dans l’espace Schengen, les formalités sont simplifiées.

Formalités et paperasse obligatoires pour Santorin au départ de la France

  • Une pièce d’identité valable pour chaque vacancier (même les enfants). Carte d’identité ou passeport idéalement. Bon à savoir : le permis de conduire ne fonctionne pas. Pour les cas spéciaux (document proche de l’expiration, enfants..) se rapprocher des services de l’État.
  • Pour un voyage de moins de 3 mois, la circulation est libre. Au-delà, il faut regarder du côté des visa et titres de séjour.
  • Ses ordonnances (pour les personnes sous traitement). Ce serait bête de se faire coincer à la frontière pour trafic de stupéfiants…
  • Ses billets d’avion !

L’indispensable mais non obligatoire

  • Avoir avec soi les coordonnées complètes du point de chute avec documents justificatifs (réservations, factures…)
  • Disposer de moyens de paiement (carte bancaire, espèces) et avoir fait le nécessaire auprès de sa banque pour les retraits à l’étranger.
  • Disposer du numéro de téléphone d’opposition de sa banque en cas de vol de CB
  • Un téléphone mobile avec possibilité d’émettre et de recevoir à l’international (tous les opérateurs proposent des options « vacances » que l’on peut activer / désactiver très facilement).
  • Avoir consulter le site Conseil aux voyageurs (seul support vraiment à jour) mis à jour en temps réel par le Ministère des Affaires étrangères.
  • Avoir sur un bout de papier ou dans son téléphone les coordonnées de l’ambassade sur place.
  • Demander à la Sécurité Sociale sa carte d’assuré européenne. La formalité se fait en ligne et la carte arrive en moins de 15 jours au domicile du demandeur.
  • De quoi charger son matériel électronique : chargeur de téléphone / tablette / appareil photo.

Les bons réflexes pour voyager à Santorin

  • Faire une copie de ces papiers d’identité (format papier au fond de la valise, dans son téléphone, dans un espace de stockage en ligne)
  • S’inscrire sur le service Ariane qui permet de se signaler aux autorités et de faciliter les échanges avec la famille et le rapatriement le cas échéant.
  • Avoir une assurance responsabilité civile (!) et une assistance en cas de gros pépins (maladie, annulation du transport, protection juridique)
  • Se renseigner sur ce qui est autorisé et ne l’est pas en import / export (quantité maximum d’alcool ou de cigarettes typiquement). Le site du Ministère des Affaires étrangères est encore le site indispensable à consulter.

Photo : Rémi Vincent