Voyager à Santorin en temps de Covid-19

C’est long 3 mois de confinement. Surtout pour les destinations touristiques qui vivent principalement du tourisme. La Grèce en fait partie et les îles des Cyclades en particulier. Santorin n’échappe pas à la règle et sur les réseaux sont apparus quelques photos étonnantes ou l’on voit les ruelles de Santorin complètement vides. Au delà de ces images qui rappelleront que le Coronavirus est passé par là, la bonne nouvelle c’est que la Grèce ouvre de nouveau ses frontières et peut accueillir des voyageurs européens.

Et c’est sur l’île de Santorin que le premier ministre grec, M. Kyriakos Mitsotaki a décidé le 13 juin d’annoncer la bonne nouvelle. Le message était simple : « Venez en Grèce ». Dans la foulée, la plupart des restrictions liées aux vols extérieurs avec pour destination la Grèce ont été levées. Le premier ministre a poursuivi en indiquant qu’il n’était pas intéressé pour faire du pays la destination numéro 1 en Europe mais la destination la plus sûre en matière de santé en Europe.

Avec moins de 200 victimes du Covid-19 en fin de confinement, la Grèce a été plutôt épargnée d’un point de vue sanitaire. Ce n’est pas le cas du tourisme qui représente 25% du PIB et qui prévoyait déjà une année noire pour 2020. Finalement, après 3 mois d’arrêt quasi total de l’activité touristique, Santorin a retrouvé tout doucement ses voyageurs et touristes depuis le début du déconfinement. Les volumes ne sont pas encore là mais la saison estivale touristique 2020 a permis aux professionnels locaux de limiter la casse au maximum.

Mesures en place en période de Coronavirus pour Santorin

👍 Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité.

Données actualisées le 23 septembre 2020

  • Il est possible d’entrer en Grèce, d’y transiter et d’aller sur Santorin depuis la France.
  • Les voyageurs doivent néanmoins remplir un formulaire de localisation des passagers.
  • En cas d’arrivée terrestre (voiture, train, bus…), il y a des restrictions (sélection de postes frontières, pays) et des tests PCR à réaliser.
  • En cas d’arrivée maritime, des restrictions existent (sélection de ports).
  • En cas d’arrivée par les airs depuis la France, RAS. Attention avec les vols au départ de la Belgique qui font partie des exceptions (tests PCR impératifs).
  • Des tests aléatoires seront réalisés à l’arrivée des voyageurs.
  • Il n’y a pas de quarantaine imposées aux voyageurs non testés ou testés négatifs.
  • Pas de restrictions particulières pour les services, hébergements, hôtels, musées, zones touristiques moyennant le respect des protocoles d’hygiène spécifiques.
  • Masques obligatoires dans les espaces fermés et dans tous les types de transports en commun. Les mesures de distanciation physique sont encouragées.
  • 3 personnes maximum dans les véhicules à usage privé.
  • Les rassemblements publics sont limités

Pour des informations officielles à jour :