Comment connaît-on la saison à laquelle le volcan de Santorin a explosé ?

L’explosion majeure qui a eu lieu à Santorin il y a environ 1600 ans a causé un tsunami qui a durablement affecté les peuples de la mer Égée. Cette explosion, appelée « Éruption minoenne » a façonné l’île actuelle : c’est elle qui a transformé la grosse initiale en plusieurs îles organisées autour d’une profonde caldeira. C’est aussi grâce à elle que les visiteurs viennent aujourd’hui admirer les paysages incroyables de Santorin.

Mais autant les scientifiques se disputent sur la date exacte de l’explosion (1600 av JC), autant il y a peu de doutes quant à la saison. Et pour cela, ce sont les insectes qui ont apporté les preuves nécessaires à la communauté scientifique.

C’est une équipe de scientifique de l’Université d’Édimbourg qui a réussi à trouver la saison à laquelle l’éruption minoenne s’est déclenchée en se penchant sur un petit coléoptère trouvée dans une jarre située à Akrotiri dans la maison que les archéologues appellent la « maison Ouest ». L’insecte, un Bruchus Rufipes s’est retrouvé emprisonné dans une jarre de petits pois Lathyrus clymenum. Lorsque l’éruption survient, les jarres se trouvent scellées par les dépôts volcaniques qui ensevelissent tout. Les insectes se retrouvent donc pris au piège. La chaleur tue toute vie et aussi bien les insectes, leurs larves et les graines se retrouvent figés dans leur développement.

Là ou l’enquête devient intéressante, c’est que la maison dans laquelle se trouve les jarres servait au stockage des récoltes et les deux informations suivantes permettent d’estimer précisément la saison :

  • Tout d’abord, en étudiant le contenu des jarres : des insectes à différents stades de croissance sont retrouvés mais ce sont surtout des adultes qui sont présents ;
  • Le cycle de vie de l’insecte est bien connu, il se reproduit notamment une seule fois dans l’année et selon un calendrier bien précis (entre mars pour la ponte des oeufs jusqu’à l’age adulte qui arrive en mai-juin) ;
  • Les graines stockées résulte d’un process de culture bien documenté lui aussi (entre novembre pour l’ensemencement en passant par une période de récolte des gousses en mai-juin puis par une période de extraction des pois fin juin et par un séchage au soleil en juin et juillet) ;

En comparant le contenu des jarres, les étapes de culture des pois locaux et le cycle de vie de l’insecte analysé, aucun doute n’est possible : le seul créneau qui convient est situé dans un créneau de 2 semaines entre juin et juillet : c’est donc entre le 15 juin et début juillet que l’explosion du volcan de Santorin s’est déroulée.

En savoir plus : publication scientifique de Eva Panagiotakopulu « Ancient pests: the season of the Santorini Minoan volcanic eruption and a date from insect Chitin »