Se déplacer en bus sur Santorin

Se déplacer en bus sur Santorin

Il existe des lignes de bus sur Santorin. Les bus circulent sur l’île principale et c’est un moyen très pratique pour se déplacer sur Santorin. C’est surtout le moins cher. Les bus conviennent à la plupart des vacanciers et desservent les destinations touristiques principales ainsi que les plages incontournables. Les bus fonctionnent à l’année et sont pris d’assaut en été.

Sur Santorin, le service de bus est assuré par des cars. Attention, il s’agit de cars et pas de bus. Ça peut dérouter au début. En été, les bus sont pris d’assaut et vous pouvez vous retrouver sur le bord de la route à voir partir le bus parce que ce dernier est déjà plein. Si les bus sont si prisés, c’est qu’ils sont peu chers. Mais la foule estivale entraîne sont lot de complications : cars bondés, impatience des voyageurs et chauffeurs essayant de faire au mieux pour tenir leurs horaires. Certains chauffeurs/contrôleurs sont donc pas très causants ni très aimables et doivent rouler vite pour rattraper le temps perdu. Vous êtes prévenus.

L’opérateur KTEL qui est aux manettes du service de bus depuis 1988 dispose d’une flotte se composant d’une vingtaine de cars sûrs et climatisés. Les bus disposent d’un panonceau jaune « Local bus » placé dans un coin du pare-brise et un affichage digital indique la direction (en grec – mais c’est assez facilement compréhensible). Le seul site officiel concernant les tarifs et les horaires est : ktel-santorini.gr. Il n’est disponible qu’en grec et en anglais et n’est pas forcément à jour.

petite carte bus santorin

Carte des lignes de bus de Santorin (à télécharger – plan haute-définition)

Lignes de bus de Santorin, arrêts et desserte

? Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité ou accéder à toutes les activités réservables.

Toutes les lignes de bus de Santorin rayonnent autour de la gare routière de Fira. Pour faire une correspondance ou se déplacer depuis un point excentré de l’île, la gare routière est le passage obligatoire. Cette organisation en étoile favorise les vacanciers logeant sur Fira mais contraint les autres voyageurs a tout le temps revenir en direction du centre.

L’organisation des bus sur Santorin est encore très manuelle et soumise à de multiples ajustements en cours de saison. Les horaires sont notés à titre indicatif. Ils varient parfois de façon inattendue et il vaut mieux prévoir large. Cette organisation permet de répondre à des contraintes de congestion de trafic, de disponibilité de véhicules et de chauffeurs et d’adaptation aux arrivées et aux départs. À condition de ne pas être pointilleux sur les horaires, le service est globalement efficace et montre un bon rapport qualité/prix.

Montée dans les bus

À la gare routière, c’est souvent la cohue et une bonne dose de gaz d’échappements dans les narines. Les chauffeurs organisent les départs de façon parfois anarchique sans ménagement pour les voyageurs. Avec des enfants, soyez très vigilant : la zone est dangereuse avec des manœuvres de cars au milieu de la foule. Bref, c’est une expérience. Au bout de quelques trajets, on s’habitue. Dans tous les cas, demandez toujours confirmation de la destination avant de placer vos bagages en soute.

Gare routière, arrêts et horaires

Gare routière de Fira - horaires de bus

À la gare routière de Fira, en train de trouver les horaires de bus

La gare routière est une petite place située en plein centre de Fira (entre la rue Dekigala et la rue Mitropoleos non loin du musée préhistorique). Il est impossible de la louper (c’est celle que l’on voit sur la photo d’en-tête). C’est ici que vous trouverez des panneaux affichant les horaires. N’hésitez pas à les prendre en photo et à vérifier s’ils ont été actualisés à chaque fois que vous attendez à un arrêt. Les horaires sont actualisés 1 fois par mois minimum.

Les autres arrêts sont matérialisés par des poteaux avec panonceau indiquant « bus stop », une carte des bus et les horaires. Les bus ne s’arrêtent qu’aux arrêts indiqués. Il n’est pas possible de héler un bus le long du trajet.

Les lignes circulent en journée. La haute saison estivale commence fin juin et se termine fin septembre. En été, il y a des passages de bus toutes les 30 minutes. Toujours en été, des lignes de nuit existent et continuer de rouler après minuit. En été, des bus « express » sont annoncés. Ils sont rapides et ne s’arrêtent pas aux arrêts intermédiaires. Les lignes de nuit et les lignes express ne sont pas fiables, il ne vaut mieux pas compter dessus.

Hors saison, l’offre de bus est beaucoup plus restreinte avec des bus toutes les 1 ou 2 heures. Par contre, le service gagne en confort avec des bus non bondés.

Liste des lignes de bus

Les 3 premières lignes de bus sont les plus demandées. Les bus partent toujours de la ville principale et rayonnent aux quatre coins de l’île. Le trajet retour emprunte le même trajet sauf en bout de ligne comme c’est le cas à Perissa et Kamari ou les bus font une petite boucle dans la ville avant de reprendre le même chemin qu’à l’aller.

Les bus vers l’aéroport et les ferries disposent de grandes soutes.

  • Fira vers Oïa (notamment pour aller voir le coucher du soleil) : 30 minutes de trajet
  • Fira vers l’aéroport de Santorin : 10 minutes de trajet
  • Fira vers Athinios (port des ferries) : 30 minutes de trajet
  • Fira vers Perissa : 30 minutes de trajet
  • Fira vers Akrotiri : 30 minutes de trajet
  • Fira vers Kamari : 20 minutes de trajet
  • Fira vers Monolithos : 20 minutes de trajet
  • Fira vers Vlichada : 20 minutes de trajet
  • Fira vers Vourvoulos : 15 minutes de trajet

Tarifs des bus sur Santorin

Le prix des billets varie en fonction de la distance à parcourir. Les prix varient du simple au double suivant le kilométrage et/ou suivant la destination visée. En 2023, par exemple, les prix débutent à 1,6 euros et vont jusqu’à 2,3 euros. Il existe des réductions pour les familles nombreuses, les étudiants et les porteurs de handicap.

Les prix des billets de bus de Santorin sont toujours des allers simples. Si vous souhaitez faire une correspondance, il faudra acheter un nouveau ticket de bus dans le second bus.

Prise de billets

Les billets s’achètent auprès du chauffeur directement dans le bus. Il faut prévoir de la monnaie et idéalement l’appoint. Il y a des distributeurs de billets proches de la gare routière et à Oïa.

Il n’est pas possible d’acheter de carnets ni d’acheter son ticket à l’avance ni de réserver une place. Il n’y a pas non plus d’abonnement (week-end, semaine) ou de système de pass.

La prise de ticket se fait soit à l’entrée du bus soit une fois assis. Ça dépend du lieu et du nombre de passagers.

Conservez bien votre titre de transport durant tout le trajet.

Les particularités des bus de Santorin

  • L’île de Thirassia n’est pas desservie par les bus locaux.
  • Tous les cars de Santorin ne sont pas des cars KTEL. Inversement, il est facile de louper son bus en s’attendant à trouver un bus.
  • Les horaires de bus sont adaptés pour correspondre avec les départs et les arrivées de ferries au port d’Athinios.
  • Départ et terminus sont toujours à la gare centrale de Santorin.
  • Les horaires varient entre l’été et la basse saison et entre la semaine et le weekend.
  • En été, il faut vous attendre à voyager debout car les cars sont bondés. Attention aux virages : cramponnez-vous !
  • Les chauffeurs ne sont pas des guides touristiques. Ils répondent à des questions simples comme « Allez-vous bien à XYZ ?  » (in english of course) mais n’en attendez pas plus. Au pire, vous serez agréablement surpris.
  • Les bus n’ont pas de voies dédiées. Si ça bouchonne, ça bouchonnera aussi en bus.
  • Si le bus est plein, le chauffeur ne s’arrêtera pas aux arrêts intermédiaires sauf si des personnes doivent descendre à l’arrêt.
  • Si vous souhaitez vous arrêter à un petit arrêt, il faut appuyer sur une des sonnettes présentes dans le bus ou bien le signaler au chauffeur lors de al montée, sinon il ne s’arrêtera pas.
  • À un arrêt sur le trajet, levez le bras pour signaler au chauffeur que vous souhaitez qu’il s’arrête pour vous accueillir. Sinon, il ne s’arrêtera pas.