Firostefani

Firostefani

Sur l’île principale de Santorin, les villages et les quartiers se suivent et ne se ressemblent pas. Firostefani en est le parfait exemple. Situé au Nord de la capitale locale (Fira) et au Sud du village d’Imerovigli, Firostesfani est le village ancien de Fira qui s’est fait absorbé par la capitale et est désormais un de ces quartiers.

Le nom de Firostefani signifierait « couronne de Fira » à cause de sa position un peu surélevé par rapport à Fira qui offre de jolies vues plongeantes sur les habitations blanches et bleues ainsi qu’un point de vue recherché sur la caldeira et ses couchers de soleil. La vue sur la mer Égée est différente de celle de Fira : plus abrupte, la falaise offre des panoramas plus vertigineux.

Firostefani est construit tout en longueur et longe donc la falaise.  Les bâtiments situés sur la partie la plus proche de la falaise méritent le détour : terrasses, cours, formes et couleurs… un vrai régal pour les yeux. Il y a aussi plusieurs édifices religieux à Firostefani :

  • La grande église d’Aghios Gérassimos est entourée de cyprès (rare sur l’île)
  • L’église catholique « Panaghia ton Aghion »
  • Le couvent d’Aghios Nicolaos qui a été déplacé au cours de l’histoire et qui est remarquable pour ses sculptures en bois.

Firostefani : le calme à Santorin et la proximité des animations

Comme l’urbanisation va galopante sur Santorin, Fira, Imerovigli et Firostefani forme désormais une suite quasiment ininterrompue d’habitations mais l’ambiance, elle, change au fil des ruelles. De Fira la bouillonnante, on passe à un Firostefani plus tranquille ou la vie s’écoule plus lentement. Il y a moins de restaurants et de cafés et donc moins d’agitation touristique même si la rue principale concentre la plupart des commerces.

C’est d’ailleurs ce que l’on vient chercher à Firostefani : le calme d’un lieu un peu excentré et la proximité du coeur touristique.

On y trouve un grand nombre d’hébergements de toutes tailles et pour toutes les bourses du plus traditionnel au plus récent. Côté prix, ici l’addition sera moins salée que dans la capitale (mais plus chère que dans les villages plus éloignés).

Distance et facilité d’accès

Pour être plus précis, il faut compter 10-15 minutes de marche pour rejoindre Fira depuis Firostefani. Ce n’est pas un parcours difficile (sauf peut-être un peu pénible aux heures les plus chaudes) d’autant plus que de nuit, il est plus simple de rentrer par la route principale (moins de vent, plus rapide, plus plat). À l’aller par-contre, se rendre jusqu’à Fira en passant par les ruelles de bord de falaise est très agréable.

Autre avantage de la proximité avec Fira : pas besoin de s’embêter avec les moyens de locomotions. Le bus de (et vers) Fira s’arrête sur la place principale.