Tholos

Tholos

Quartier excentré au Nord d’Oïa, Tholos est situé au Nord de la falaise qui regarde vers la caldeira de Santorin. Ce quartier bénéficie donc d’un accès très rapide à Oïa mais ne dispose pas de la vue de carte postale. Traversée par la route qui part d’Oïa en direction de la côte Nord de l’île et de Paradisos, Tholos offre aux vacanciers une belle vue sur les champs en étage descendant en pente douce vers la mer Égée et un beau panorama dégagé vers l’île de Ios située droit devant.

Le quartier est peu urbanisé : les maisons s’étirent le long de la route et déborden jusqu’aux champs et vignes alentours. L’architecture des bâtiments est fonctionnelle et convient très bien comme pied à terre. L’effet coup de cœur n’aura certainement pas lieu mais l’intérêt de Tholos est ailleurs : c’est sa proximité immédiate avec Oïa, à pied, qui font du lieu un endroit recherché par les touristes souhaitant avoir un pied à terre proche des vues de carte postale mais n’ayant pas les poches assez profondes pour se payer une vue sur la caldeira.

Tholos n’est distant que d’1km de Oïa. La route est relativement sécurisée (il y a un trottoir sur les 2/3 du parcours) et peu passante. Ça monte (50m de dénivelé) et il n’y a pas d’ombre. Mais l’effort est de courte durée et l’arrivée à Oïa fait oublier les 10 minutes de marche nécessaires.

Que faire à Tholos ?

  • Seule une petite chapelle (Parekklḗsi) se laisse apercevoir sur la droite en descendant d’Oïa.
  • Il reste la possibilité de se balader sur les chemins de terre qui serpentent entre les cultures mais ce sont les plages situées à 1km en direction de l’Ouest (Paralia Kantharos) qui plairont le plus. Leur faible distance du quartier permet d’y faire un tour à pied en fin de soirée pour admirer le soleil couchant.

Loger dans le quartier de Tholos sur Santorin

Tholos est un quartier résidentiel. Les commerces y sont rares mais Oïa n’est qu’à 10 minutes à pied. On y trouve des chambres, quelques locations et villas avec piscines ainsi que des chambres d’hôtel. Les prix sont bien moins élevés qu’à Oïa et il n’est pas besoin de disposer d’un véhicule sauf à vouloir rayonner partout sur l’île.

Venir à Tholos

Tholos est excentré. Pour aller et venir depuis Oïa, aucun problème. Mais si vous souhaitez aller plus loin et découvrir Fira, le centre, le Nord et le Sud de l’île, un moyen de locomotion motorisé est plus que conseillé. Il est possible de se débrouiller avec le bus qui va jusqu’à Oïa mais il faudra ensuite prévoir des correspondances à Fira.

Depuis l’aéroport, situé de l’autre côté de l’île, il faut compter 15-20km et 18-30 minutes (suivant la route empruntée). Dans tous les cas, il est plus rapide d’éviter de passer par la route de la corniche, certes plus jolie mais plus embouteillée, et passer par le Nord de l’île.