En voiture à Santorin

En voiture à Santorin

Santorin est un archipel ou les voitures circulent. Ce n’est pas le cas sur toutes les îles des Cyclades ni sur toutes les îles de l’archipel. Sur Santorin, seules l’île principale et Thirassia sont ouvertes à la circulation automobile. Et seule Santorin mérite de se déplacer en voiture. Les habitants à l’année et les travailleurs de Thirassia ont besoin de voiture mais pas les voyageurs.

Vraiment besoin d’une voiture sur Santorin ?

Pour un weekend ou quelques jours en haute-saison, il n’y a pas besoin de disposer d’une voiture sur Santorin. Les lignes de bus sont efficaces et il est possible de se déplacer en navette, taxi ou quad. Les villages principaux de l’île de Santorin sont bien desservis de même que les grandes plages.

Par contre, hors saison (d’octobre à mai), il est plus difficile de se déplacer sur l’île. Idem pour se rendre dans des points un peu excentrés. Il faut aussi bien s’assurer de la localisation de son hébergement.  S’il est éloigné d’une ligne de bus, la voiture peut se révéler indispensable. Faites vous bien préciser aussi s’il y a une possibilité de stationnement associée à votre hébergement.

👍 Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité ou accéder à toutes les activités réservables.

Si vous préférez éviter la foule, partir tôt et rentrer tard, la voiture est particulièrement adaptée. Enfin, il faut préciser que la voiture reste le moyen de transport le plus passe-partout sur l’île.

Circulation en voiture sur Santorin

Il n’y a pas grand chose à dire sur la circulation en voiture sur Santorin. On y roule à droite comme en France. La circulation est limitée à 50km/h en agglomération. Dans les villages, c’est souvent moins mais les panneaux de vitesse indiquent clairement la vitesse à ne pas dépasser. Les petites routes des villages sont parfois étroites et il faut partager la chaussée avec les autres usagers (piétons).

Entre les villages, les routes sont roulantes et bien dimensionnées. Sauf lorsqu’il y a du monde. C’est le cas en été sur la route qui parcourt Oïa à Fira et l’aéroport ainsi que la route qui part du port des ferry lorsque ces derniers sont en approche ou au départ.

La majorité des routes sont goudronnées et de bonne qualité mais pour accéder à certains sites excentrés, certaines plages ou des établissements agricoles, la route fait place à des pistes. Dans le doute, garez-vous avant. Il n’est pas forcément possible de faire demi-tour au milieu et vous risquez de vous retrouver coincé.

Les habitants de Santorin connaissent leurs routes et roulent plus vite que les vacanciers. Si vous le pouvez, stationnez temporairement sur le bas-côté pour les laisser doubler. Ce n’est pas parce que vous avez le temps de flâner en voiture qu’eux peuvent se permettre de laisser filer l’heure. Pour éviter grogne et comportements dangereux, n’hésitez donc pas à faciliter les déplacements des locaux qui vous suivent.

Temps de trajet en voiture

Sur une carte, les distances semblent courtes. Attention, c’est trompeur : les routes étant sinueuses, on ne roule pas très vite sur Santorin. Second point, en été, les routes sont encombrées et ça bouchonne. Concrètement, vous ne roulerez quasiment jamais à la limite de vitesse et il sera rare de n’avoir personne avec soi sur la chaussée.

Le bon réflexe pour conduire à Santorin est de prévoir large sur les déplacements et de rester bien alerte. Heureusement, l’île n’est pas si grande que ça et on arrive à maintenir son attention bien concentrée sur la route.

Venir à Santorin avec sa voiture ou louer ?

Avec votre propre véhicule, vous devez avoir avec vous : une preuve d’assurance RC, un extincteur, une trousse de premiers secours, un triangle de sécurité. Venir avec sa voiture personnelle fait sens uniquement pour les voyageurs qui arrivent via ferry et qui visitent d’autres îles ou bien qui viennent depuis Athènes. La sortie du port des ferry plonge directement le conducteur dans l’ambiance de Santorin : foule et raide grimpette avec épingles à cheveux au milieu des cars et des piétons. Heureusement, arrivé au sommet de la falaise, la circulation se normalise.

Louer une voiture sur Santorin

Comme les routes sont étroites et la circulation dense, une petite voiture est idéale à Santorin. Pas besoin de prendre une voiture puissante sur l’île. Pas besoin non plus de choisir un 4×4. Par contre, la climatisation n’est pas un luxe en été.

Les agences de location de Santorin se trouvent principalement à l’aéroport et au port des ferry.

En location, bien vérifier l’état du véhicule avant le départ. Les tarifs des locations sont dégressifs avec la durée. Au delà de quelques jours, ça devient très intéressant. Avoir le permis depuis plus d’un an est nécessaire. Les locations de voiture sont possibles dès la majorité mais les loueurs demandent généralement d’avoir 21 ans ou plus.

Les petits loueurs pratiquent des tarifs plus raisonnables que les grandes chaînes de location. Les locations prévues en amont sont moins chères que les locations de véhicule à la descente du bateau ou de l’avion. Il faut juste veiller à ce que l’entreprise de location soit effectivement agréée.

Avant d’accepter la location, bien vérifier l’état du véhicule. Être sur une île en pleine saison n’autorise pas le loueur à mettre à disposition un véhicule ne respectant les normes de sécurité. Exiger un tour de véhicule complet et noter sur le contrat de location toutes les remarques nécessaires sur le document. L’assurance responsabilité civile doit être incluse par défaut avec le contrat de location de voiture : c’est la loi en Grèce.

Depuis Santorin, il est possible de prendre le ferry pour visiter les îles proches. Vérifiez bien si votre contrat de location vous l’autorise.

Attention aux petits caractères des contrats qui peuvent être écrits en grec et qui peuvent vous être défavorables. Par exemple, l’assurance fonctionne-t-elle sur les chemins non goudronnés ? Avant de signer, assurez-vous de bien avoir tout compris.