C’est ce qu’il arrive aux lieux qui attirent trop de monde : Dubrovnik, Venise, Barcelone… Le tourisme, manne économique, peut aussi avoir un arrière goût amer. Hausse des prix de l’immobilier, transformation des habitations en locations saisonnières, disparition des habitants des centres historiques, mutation des lieux de vie en « parcs d’attractions », pollution, impact important sur la nature. Ici l’eau est rare (et importée) et les écosystèmes souffrent. Le vin de Santorin, typique et cultivé depuis 3500 ans, pourrait ainsi disparaître au profit de constructions destinées à héberger des touristes si les choses continuent sur leur lancée.

Santorin, vue sur la mer et un bateau

Navire de croisière au large de Santorin

Pour les visiteurs, Santorin est vendue comme une destination propice au farniente, au repos et à la découverte des merveilles locales. Pas forcément évident pour le voyageur de se dire satisfait lorsque 3 gros ferries débarquent à quelques heures d’intervalle et vomit plusieurs milliers de visiteurs en même temps.

En 2017, plus de 400 navires de croisières ont accosté à Santorin. Sans compter les 2 liaisons journalières avec la Crète (2000 personnes). Certains jours se fût plus de 12000 passagers qui vinrent explorer les villages principaux de l’île au dessus de la caldeira (Oia, Fira) qui souffrent réellement de ces afflux massifs. C’est par exemple le cas depuis le port de la caldeira jusqu’au village de Fira avec le téléphérique qui peut cumuler 2h d’attente. Et c’est sans compter les liaisons aériennes. En été, il y a ainsi 70000 touristes par jour sur l’île. Ça fait beaucoup pour une île qui accueille seulement 13000 habitants à l’année.

Les autorités locales ont donc décidé de limiter à 8000 visiteurs par jour l’accès à l’île. Charge aux croisiéristes de s’organiser et de prévenir 2 années à l’avance de leur passage. Ce sont en effet d’abord les visiteurs d’un jour qui sont visés : ils ne dépensent en moyenne que 55 euros par jour et entraînent à eux seuls les engorgements les plus importants.