Megalochori

Megalochori

Le village de Megalochori se trouve au centre de l’île principale de Santorin du côté de la caldeira en direction du Sud. À la différence des villages les plus recherchés comme Oïa ou FIra, il n’y a pas de vue sur les falaises ou sur la mer sauf à s’avancer à pied en direction de l’Ouest. Cet inconvénient n’en est finalement pas un car Megalochori a pu rester un petit village agréable et résidentiel loin du tumulte du tourisme. En cela, il ressemble à Emporio situé à peine plus au Sud.

Bordé par la mer à l’Ouest, la plupart des habitations de Megalochori sont concentrées dans un petit centre de village charmant avec ses ruelles étroites et tortueuses. Regardant vers l’Est, les maisons ont un beau panorama sur toute la face Est de l’île jusqu’à la mer. Le paysage, vallonné et agrémenté de vignes, est agréable et sent bon l’authenticité. Le cadre est donc magnifique, même sans la vue de carte postale habituellement liée à Santorin, et propice à des balades dans les sentiers en bord de vigne.

Village médiéval, Megalochori a été construit dans une logique de défense contre les invasions pirates : la forme ramassée du centre du village avec ses petites fenêtre, sa tour avec ses cloches et ses quelques entrées biscornues permettaient de se barricader et de riposter lors des attaques. Le village contient des maisons troglodytes mais aussi des maisons plus classiques. On retrouve l’architecture cycladique avec les couleurs blanches et bleus. Ce qui n’empêche pas de voir de jolis jaunes et beige sur les maisons. La place centrale est très agréable avec son pavage de galets noirs, sa végétation bienvenue et colorée. Saurez-vous y voir l’eucalyptus centenaire ?

fleurs sur la falaise de Santorin

Vue depuis Megalochori

Quoi faire à Megalochori ?

  • Découvrir le monde de la vigne de Santorin (les 3 plus grands vignobles de l’île ne sont pas loin) et des dégustations, visites de caves et excursions dans les vignes sont proposés ;
  • Faire une balade à cheval ;
  • Rentrer dans une des nombreuses églises du village – Panagia ton Eisodion, par exemple, en plein centre expose un calendrier agrémenté de 365 saints ;
  • Aller jusqu’à l’église d’Agios Nikolaos qui se trouve à mi-chemin entre les flots et le sommet de la falaise. Le chemin pour y accéder est parfois vertigineux mais les points de vue sont superbes. L’aller fait peur et le retour fait mal aux mollets. Mais ces quelques inconvénients sont contrebalancés par les beaux paysages qui ponctuent cette excursion. À un moment de la balade, il y a une curiosité géologique : un cœur naturel façonné par les éléments, c’est le « cœur de Santorin » ;
  • Pour les plus aventureux, il existe une autre église troglodyte dans la falaise à l’extrême Sud du village à laquelle on accède par un sentier. Il faut compter 30 minutes de marche et être bien chaussé. C’est par ce même sentier qu’on accède à une petite plage de graviers noirs ;
  • Flâner dans le centre du village, admirer les cloches des tours et clocher, se perdre dans les petites ruelles ;
  • Visiter une cave traditionnelle non loin de la place centrale (activité gratuite) ;
  • Écouter de la musique traditionnelle au Symposion.

Loger dans le village de Megalochori

👍 Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité.

Megalochori est habité à l’année et est pourvu de commerces. On trouve des boutiques destinées aux visiteurs mais aussi des tavernes et de quoi faire ses courses de premières nécessités. Le village est  vivant et accueillant : prendre un café en terrasse et se restaurer convenablement ne sera pas un problème et même une expérience très agréable comparée à d’autres villages et quartiers de l’île.

Le centre du village est le plus pittoresque. La vue n’est pas garantie et il n’y a pas de piscine. En s’éloignant un peu, on retrouve de beaux paysages sur les vignes ainsi que des hôtels de luxe et des villas avec piscine. Attention toutefois à ne pas être trop près de la route principale qui suit la corniche et descend de Thira en direction des villages du Sud : c’est une route passante et bruyante.

Les tarifs de Megalochori sont en deçà des tarifs des hébergements ayant vue sur la falaise et la caldeira. Pour être proche de la capitale sans subir les inconvénients de la foule, le village de Megalochori est une belle alternative.

Venir à Megalochori

  • Depuis Thira, il y a 3km à faire pour venir dans le village de Megalochori. Le trajet prend à peine plus de 5min en voiture ;
  • Depuis l’aéroport de Santorin, le trajet prend moins de 15min en voiture (8km) ;
  • Le bus passe par le village depuis la capitale en direction du Sud de l’île (ligne allant jusqu’à Akrotiri) ;

Il est facile de se garer à Megalochori. Mais pour se déplacer plus loin que le village, il faut être motorisé ou prendre le bus qui remonte à Fira et rayonner ensuite depuis la capitale vers les autres points d’intérêt de l’île.