Port d’Athinios

Port d’Athinios

Le port d’Athinios est le principal port de Santorin. C’est ici qu’accostent les ferries en provenance du Pirée ou des autres îles des Cyclades. À ne pas confondre avec le petit port d’Ormos qui n’est pas capable d’accueillir les bateaux les plus volumineux (cargo et ferry).

Athinios se situe à sur la face Ouest de l’île principale de Santorin sous le village de Pyrgos à 9km de Fira. Plus de 12 millions de passagers y transitent chaque année. Récent, le port d’Athinios (code ATI) ne dispose que d’un seul terminal et en été, c’est souvent la cohue. Cette première (ou dernière – tout dépend si c’est l’arrivée ou le départ) impression n’est pas ce qu’il y a de plus agréable et c’est un point qui mériterait d’être travaillé. Malgré tout, la route en épingles à cheveux à l’approche du port est splendide.

En plus du port et de son terminal aménagé disposant de toilettes, se trouvent à Athinios : des restaurants et bars pour se rafraîchir, quelques agences de voyages et magasins de souvenirs ainsi que des loueurs. Un parking servant à la pose/dépose des passagers et un autre parking un peu plus grand mais plus excentré complètent l’ensemble.

Moyens de transport de et vers le port d’Athinios

Bus, navettes et taxis sont disponibles. Beaucoup proposent d’aller jusqu’à Fira la capitale de l’île mais tous les villages principaux sont desservis. À condition d’avoir une place ce qui n’est pas assuré en été. Aussi c’est une bonne idée de réserver en avance son moyen de transport pour éviter d’attendre une place dans le prochain bus ou de monter à pied la route sinueuse et pas pittoresque du tout qui rejoint le sommet de la falaise. À noter qu’il n’est pas possible de réserver une place de bus public (seulement les transports privés).

Pour accéder au port d’Athinios en voiture, aucune remarque particulière : le port est accessible par la route principale de l’île et même si elle est particulièrement sinueuse dans sa partie terminale, elle est bien sécurisée et roulante.

Côté tarifs, les prix pour rejoindre les villages proches sont tout à fait abordable (2-3 euros). Par contre, pour rejoindre l’aéroport, pas de ligne directe en bus et seule l’option taxi (plus onéreuse) permet un transfert direct.

Il est possible de louer ou de rendre sa location de voiture à Athinios. Plusieurs loueurs sont situés à même le port.

Lignes régulières de ferry s’arrêtant à Athinios

Le Pirée (en passant par les Cyclades), Héraklion et Sitia en Crête, Milos, Folegandros, Ios, Siros, Kimolos, Naxos, Kos, Kasos, Amorgos, Anafi, Kythnos, Paros, Serifos, Mykonos, Tinos, Sifnos, Lavrio, Koufonissi, Rhodes, Chalki, Diafani, Sikinos, ainsi que Thirassia (archipel de Santorin).

Conseils pour le port d’Athinios

  • Bien être présent au moins 45 minutes avant le départ car la police du port bloque volontiers la circulation : tant pis pour les retardataires ;
  • Du port à Fira, il faut compter entre 30 minutes et 1h30 selon le moyen de transport choisi (bus ou taxi) et de la foule sur la route (pour seulement 9km de trajet) ;
  • Bien vérifier l’appoint lors de petits achats sur le port : certains vendeurs peu scrupuleux profitent de l’urgence des départs pour ne pas rendre la monnaie ;
  • Les taxis sont peu nombreux et certains proposent sans agrément ni assurance de « faire taxi ». À éviter évidemment d’autant plus qu’ils sont chers.

Hébergements et activités au port d’Athinios

Athinios est seulement un lieu de passage. Il ne faut pas espérer y trouver un hébergement ou un restaurant qui vaut le détour. Idem pour les activités. Pour un petit café en attendant le bus ou le ferry ou pour un snack, par contre, rien à redire.