Pyrgos

Pyrgos

Pyrgos est le village habité le plus haut de Santorin. Situé en plein centre de l’île principale au Sud de Mesaria et Vothonas, il est légèrement excentrée des points touristiques et des trajets touristiques majeurs ce qui lui a permis de garder charme et authenticité. Depuis Pyrgos, le panorama est superbe et on peut voir Santorin presque en entier. Le cœur historique du village est particulièrement pittoresque et offre, après la foule des villages de la falaise, un calme bienvenue.

On ne peut pas en dire autant des abords du village principal et des quartiers proches d’Exo Gonia et d’Episkopi Gonias qui ont l’avantage d’être de constructions récentes mais qui n’ont pas le côté coup de cœur. Néanmoins, les abords restent plaisants car entourés de vignes et les habitations sont suffisamment distantes pour ne pas se sentir les uns sur les autres.

Le centre du village est typique des villages les plus anciens de l’île. On retrouve de petites ruelles enchevêtrées, des maisons massives équipées de petites fenêtre et plusieurs églises ainsi qu’un fort le kastelli. Ce même fort fût si important par le passé que le nom du village l’inclut parfois (Pyrgos Kallistis). Cette architecture cycladique et l’organisation du village rappelle que les excursions pirates étaient fréquentes dans les siècles passées et qu’il fallait se protéger. Pour cela, les habitants construisaient en hauteur des groupes de bâtiments aussi bien défensifs contre la chaleur que contre les envahisseurs. Dans le village traditionnel, beaucoup d’habitations étaient creusées à même la roche, en forme de grotte.

👍 Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité.

Le village de Pyrgos n’est pas le plus ancien de l’île mais il existe depuis au moins le 18ème siècle. Lorsque c’était la république de Venise qui occupait les lieux, Pyrgos était le centre administratif et le village principal de l’île. Il était alors ceinturé d’une muraille dont les ruines sont toujours visibles. Aujourd’hui environ 1000 personnes y habitent à l’année.

Pyrgos, le village historique

Dans les ruelles de Pyrgos, au cœur du village traditionnel

Que voir et que faire à Pyrgos ?

  • Visiter une église parmi les nombreuses églises présentes. Il y aurait 48 édifices religieux à Pyrgos et dans ses alentours. Seulement 5 méritent vraiment le détour. Les églises de la Sainte Trinité, Sainte Théodosie, la très ancienne Theotokaki datant du 12ème siècle, Sainte Vierge en constitue les principaux points d’intérêt ;
  • Dans l’église de la Sainte Trinité, une très belle collection d’icônes religieuses est visible ;
  • Se promener jusqu’au château dont il ne reste que les murs principaux. Gravement endommagé lors du tremblement de terre de 1956, le château a été sécurisé et démoli en partie. Le château, construit pour se défendre, était équipé d’un système de galeries et d’entrées piégées ;
  • Visiter le musée « Santorini of the Past » dédié à la vie dans les îles grecques dans le passé ;
  • Le monastère Profitis Ilias se trouve à 3 petits kilomètres seulement (mais ça monte !). Depuis le village, direction plein Sud. Incontournable ;
  • Se perdre dans les ruelles du village traditionnel. Puis se rafraîchir autour d’un verre en terrasse ou enchaîner avec un repas dans, au choix, une taverne traditionnelle ou un restaurant avec vue panoramique sur les alentours. À propos des bars et restaurants avec vue, attention au vent qui peut souffler fort et rendre la sortie frisquette. Ne pas hésiter à prendre un coupe-vent en fin de journée ;
  • Dans les pentes autour du village, c’est la vigne qui est à l’honneur. Il est possible de se balader dans les chemins et de déguster les productions locales ;
  • La nuit du Vendredi saint, le village fait une procession nocturne aux flambeaux. À ne pas manquer si votre venue sur Santorin coïncide avec cette période de l’année ;
  • Profiter de la vue depuis le belvédère.

Se rendre à Pyrgos

Pas le choix, la voiture est la meilleure solution. Les lignes de bus de l’île ne passent pas par le village et, bonheur ou malheur, c’est ce qui fait que les touristes n’y viennent pas en masse.

  • Depuis Fira, il faut compter 7km et une dizaine de minute en véhicule motorisé ;
  • Depuis l’aéroport, le trajet se fait en 10-15 minutes suivant la circulation.
santorin, pyrgos

Vue depuis la plus ancienne église de Pyrgos

Loger à Pyrgos

Les établissements haut de gamme avec piscine sont situés en dehors du village historique. Idem pour les établissements les plus modernes. Le cœur du village dispose d’hébergements plus authentiques avec maisons et chambres troglodytes. Les hébergements avec vue se trouvent plutôt à l’extérieur.

Pour la vie au jour le jour, le centre historique est intéressant. De petits commerces permettent de faire les courses essentielles et les cafés et tavernes offrent la liberté de manger à l’extérieur sans parcourir des kilomètres ni prendre la voiture. Il faudra quand même prévoir de marcher un petit peu car les places de parking se trouvent surtout à l’extérieur. Et pour les grosses courses, il faudra se rapprocher de la capitale.

Pour les hébergements dans les quartiers périphériques, aucun souci de stationnement. Par contre, il faudra forcément prendre la voiture pour aller faire ses courses ou faire une sortie.

Attention à la position de l’hébergement par rapport aux routes passantes. Même s’il n’y a pas à Pyrgos le même trafic routier qu’à d’autres endroits de l’île, il vaut mieux éviter la proximité de la route qui traverse d’Est (depuis Megalochori et Thira) en Ouest (vers Kamari) les abords du village.