En poussette avec des enfants sur Santorin

Destination Santorin. Les valises sont prêtes. Si vous avez de jeunes enfants, la question du mode de locomotion sur place se pose. Et la place dans les avions est limitée. Faut-il partir avec une poussette ? Faut-il la louer sur place ? Faut-il préférer un porte-bébé ?

Les îles de l’archipel de Santorin sont abruptes. Ça monte et ça descend beaucoup. C’est surtout la face ouest de l’île principale qui est très pentue avec les maisons accrochées à la falaise. Conséquence : les routes tournent, les ruelles sont escarpées et les volées de marche sont nombreuses. De plus, les zones piétonnes sont souvent pavées grossièrement et la présence de cailloux volcaniques un peu partout rend la circulation difficile avec une poussette. Pour que la coupe soit bien pleine, les ruelles sont souvent étroites et la foule y est dense. Enfin, les hébergements sont souvent sur plusieurs niveaux et il y a ici aussi des volées de marche. Bref, ça fait beaucoup de points négatifs pour les poussettes.

La très belle balade qui relie Oïa à Fira se fait très bien à pied en quelques heures mais il n’y a ni point d’eau ni ombre. Le parcours alterne entre zones pavées, volées de marche, pierres glissantes et chemins poussiéreux. En poussette, c’est vraiment déconseillé et ce sera désagréable aussi bien pour les parents que pour les enfants. Par contre avec un porte-bébé, c’est envisageable à condition d’avoir déjà randonné en montagne avec un enfant sur le dos et d’avoir un pied assuré (ça glisse vraiment). Ne pas négliger l’ombrelle qui est une option amovible sur les porte-bébés. Elle sera indispensable sur Santorin. L’option écharpe de portage peut fonctionner mais il n’y a pas le rembourrage d’un porte-bébé : donc à préférer pour les balades en ville ou le risque de glisser est moins important.

👍 Une des activités phares à Santorin est l’excursion en bateau jusqu’au volcan encore actif au centre de la caldeira.

Cliquez ici pour voir cette activité ou accéder à toutes les activités réservables.

Pour éviter les déconvenues, la fameuse balade qui traverse la crête au-dessus de la caldeira est à réserver aux familles avec enfants de plus de 8 ans. Ou alors, il faut se limiter à la portion Fira Imerovigli. C’est surtout après que le chemin devient moins praticable. Les autres lieux à visiter sur Santorin posent les mêmes problèmes d’accès avec les enfants : les plages excentrées imposent de passer par des secteurs glissants et parfois dangereux, les  balades pour découvrir l’ancienne Thera ou les sentiers qui relient les villages sont glissants et la roche volcanique coupe.

Pour les familles ayant besoin de porter plusieurs enfants, 2 porte-bébés sont jouables. Mais si vous avez 3 enfants qui ne marchent pas encore suffisamment, peut-être qu’il faudrait attendre encore un peu avant de venir sur Santorin et vraiment profiter de la destination. Autre possibilité : regarder du côté des autres îles des Cyclades qui sont plus appropriées aux poussette : c’est le cas de Mykonos ou Naxos par exemple.

Donc partir à Santorin en poussette, oui mais aux conditions suivantes :

  • Éviter juillet et août idéalement. Les adultes supportent mal 40 degrés et la chaleur complique tout (les siestes, les horaires de sortie…). En dehors de l’été, la température sera plus clémente et la foule sera beaucoup moins importante ;
  • Privilégier un petite poussette cane d’appoint plutôt que la grosse poussette toutes options ;
  • Prendre la poussette pour les villages de la face est de l’île (beaucoup plus plat). Perissa et Kamari sont deux destinations plus appropriées avec des enfants et de très longues et belles plages ;
  • Demander à votre hébergement s’il dispose d’une poussette ou d’un porte-bébé. Certains le proposent ;
  • Le séjour sera limité et il sera difficile de profiter de ce qui fait justement la renommée de Santorin.